Skip to content

Les recherches que nous finançons

À Vaincre Duchenne Canada, nous savons que la recherche est la seule façon de trouver un traitement curatif et d’améliorer les soins prodigués aux personnes vivant avec la dystrophie musculaire de Duchenne. 

Depuis 1995, Vaincre Duchenne Canada croit au développement de partenariats solides avec des universitaires et des cliniciens pour financer les recherches les plus prometteuses. Par leur détermination et leur amour envers leur fils, Jesse, la famille Davidson a créé un fonds de dotation qui a octroyé des millions de dollars à des projets de recherche dans le monde entier. 

Bien que notre mission soit soutenue par la science, il n’y aurait pas de progrès possible sans les gens comme vous.

Les dons de notre communauté et les histoires qui les accompagnent expliquent comment nous avons pu réunir des fonds pour financer les étapes importantes d’une recherche susceptible de changer des vies et que vous découvrirez ici.

À ce jour, Vaincre Duchenne Canada a financé 56 projets de recherche dans le monde à la hauteur de 16 millions de dollars.

Projets de Recherche Financés

Projets Financés en 2022

Dr. Michael Rudnicki

Dr Michael Rudnicki

Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa – Ottawa (Ontario)
« Systemic Delivery of Wnt7a for Treating Duchenne Muscular Dystrophy »

Dr. Guy Odom

Dr Guy Odom

University of Washington – Seattle, État du Washington
« Phenotypic screening of deimmunized DMD gene therapy vectors »

Dr. Louis Kunkle

Dr Louis Kunkel

Boston Children’s Hospital – Boston (Massachusetts)
« A novel therapeutic approach for Duchenne Muscular Dystrophy centered on the NOTCH pathway modulation of Muscle Satellite Cells »

Projets Financés en 2021

Picture of Dr. Niclas Bengtsson

Dr Niclas Bengtsson

Université de Washington – Seattle, WA
« Développement de cassettes de régulation génique permettant une édition in vivo sûre et efficace du gène de la dystrophine dans les cellules souches musculaires. »

Picture of Dr. Natasha Chang

Dre Natasha Chang

Université McGill – Montréal, QC
« Induire la formation de granules de stress dans les cellules souches musculaires pour traiter la DMD. »

Picture of Dr. Ronald Cohn

Dr Ronald Cohn

Hospital For Sick Children (SickKids) – Toronto, Ont.
« Édition du gène DMD et régulation à la hausse simultanées pour restaurer les taux protecteurs de dystrophine pleine longueur dans le traitement des mutations par duplication de la DMD. »

Picture of Dr. Sachiko Sato

Dre Sachiko Sato

Université Laval – Québec, QC
« Développement d’une thérapie monosaccharidique utilisant la N-acétylglucosamine pour atténuer la dystrophie musculaire de Duchenne. »

Bourse de recherche de deux ans en partenariat avec Parent Project Muscular Dystrophy (PPMD)

Parent Project Muscular Dystrophy (PPMD), un organisme américain sans but lucratif qui mène la lutte pour mettre fin à la dystrophie musculaire de Duchenne, et Vaincre Duchenne Canada, le principal organisme de bienfaisance canadien luttant pour vaincre la dystrophie de Duchenne, ont annoncé une bourse de recherche collaborative de 172 000 $ CA pour soutenir une bourse clinique de deux ans en endocrinologie de la dystrophie de Duchenne et en fragilité osseuse. Cette bourse parrainera le Dr Kim Phung sous la direction de la Dre Leanne Ward, professeure de pédiatrie et titulaire de la chaire de recherche en santé des os chez l’enfant à l’Université d’Ottawa.

Subvention d’infrastructure : Satellos Bioscience

Vaincre Duchenne Canada a offert un partenariat de recherche et une subvention d’infrastructure afin de soutenir le développement de la nouvelle approche de Satellos pour le traitement de la dystrophie de Duchenne.

Les chercheurs de Satellos développent des médicaments à petites molécules qui pourraient, selon eux, rétablir la régénération et la réparation défectueuses observées dans les muscles des patients atteints de dystrophie de Duchenne et, potentiellement, d’autres troubles musculaires dégénératifs. Les candidats-médicaments de la société régulent l’activité d’une enzyme nommée PTP-X qui, d’après Satellos, est impliquée dans le contrôle de la fonction des cellules souches musculaires, permettant ainsi à ces cellules souches de se diviser et de réparer adéquatement les tissus endommagés qui s’accumulent dans les muscles des patients atteints de dystrophie de Duchenne.

Projets financés en 2020

Picture of Dr. Eric Hoffman

Dr Eric Hoffman

ReveraGen BioPharma – Rockville, MD
« Essai clinique du vamorolone chez un groupe d’âge élargi de sujets atteints de DMD. »

Pour la toute première fois, Vaincre Duchenne Canada a octroyé un million de dollars en soutien à un seul projet : l’essai clinique du vamorolone au Canada. Cette thérapie anti-inflammatoire actuellement à l’étude a montré des bienfaits prometteurs avec un meilleur profil de sécurité que les corticostéroïdes traditionnels. De plus, l’essai VBP15-006 est axé sur la collecte de données chez une population appartenant à une tranche d’âge plus large, ce qui demeure une lacune majeure dans les essais cliniques aujourd’hui. 

Picture of Dr. Dongsheng Duan

Dr Dongsheng Duan

Université du Missouri, Columbia – MO
« Super virus adéno-associé (VAA) pour la thérapie génique de la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD). »

La thérapie génique pour la dystrophie de Duchenne fait des progrès importants. Le travail entrepris par le Dr Duan et son équipe porte sur la livraison de ces thérapies géniques afin qu’elles puissent être rendues abordables et disponibles pour de nombreux patients atteints de dystrophie de Duchenne. 

Picture of Dr. Jordan Sheriko

Dr Jordan Sheriko

Université Dalhousie – Halifax, N.-É.
« Un sondage auprès de jeunes Canadiens atteints de dystrophie musculaire de Duchenne et celle de Becker explorant l’identité de genre, la sexualité et les questions de santé sexuelle. »

Picture of Dr. Jacques P. Tremblay

Dr Jacques P. Tremblay

Université Laval – Québec, QC
« Correction par édition de base CRISPR des mutations ponctuelles responsables de la dystrophie musculaire de Duchenne. »

Le laboratoire du Dr Tremblay vise à développer des thérapies pour traiter les individus atteints de dystrophie de Duchenne avec des mutations ponctuelles affectant environ 30 % des patients. Sa nouvelle approche avec la technologie CRISPR est importante, car elle traite des corrections du gène de la dystrophine qui ne peuvent pas être traitées par des thérapies par saut d’exon.

Picture of Dr. Lawrence Korngut

Dr Lawrence Korngut

Université de Calgary – Calgary, Alb. 
Registre canadien des maladies neuromusculaires

Vaincre Duchenne Canada est l’un des tout premiers commanditaires du RCMN et, à ce jour, l’organisme a versé plus d’un million de dollars pour sa mise sur pied et à sa maintenance.

Projets financés en 2019

Picture of Dr. Toshifumi Yokota

Dr Toshifumi Yokota

Université de l’Alberta – Edmonton, Alb.
« Thérapie d’édition du gène médiée par CRISPR/Cas9 ciblant le point chaud de l’extrémité N-terminale dans le gène DMD. »

Picture of Dr. Craig Campbell

Dr Craig Campbell

London Health Sciences Centre – London, Ont. et Dr Jacques Tremblay, Université Laval – Québec, QC
« Greffe de myoblastes pour traiter des garçons atteints de dystrophie de Duchenne. »

Photo of Dr. Michael Rudnicki

Dr Michael Rudnicki

Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa – Ottawa, Ont.
« Livraison exosomale de la protéine Wnt7a pour le traitement de la dystrophie musculaire de Duchenne. »

Picture of Dr. Anthony Gramonlini

Dr Anthony Gramonlini

Université de Toronto – Toronto, Ont.
« Nanoparticules modulatrices immunitaires non virales pour la livraison de CRISPR/Cas9 comme intervention thérapeutique pour la dystrophie musculaire de Duchenne. »

Étude sur le fardeau de la maladie

Dystrophie musculaire Canada (DMC) – Toronto, Ont.

Vaincre Duchenne Canada a financé l’étude « Troubles neuromusculaires : répercussions économiques et qualité de vie liée à la santé » pour aider à caractériser l’incidence des troubles neuromusculaires au Canada sur les enfants, les adultes et leurs proches aidants, y compris les coûts directs, indirects et les conséquences sur la qualité de vie liée à la santé.